Jeanne d'Arc

 

Jeanne1.jpg

c'est la guerre de cent ans.. moi j'étais pas née!

Jeanne est née en 1412 à Domremy, ( fa sol la si do...)  dans les Vosges. Elle était gardait les moutons et aidait ses parents fermiers.

Elle aimait prier St Michel, ste Catherine et ste Marguerite. Dans la prière elle découvre qu'elle avait mission  par Dieu  de mener le dauphin se faire sacrer roi à Reims. Quand elle en parle, elle n’est pas crue. Mais elle recommence et on la guide vers  Charles VII. Le dauphin Charles VII, fils du roi, avait peur de Jeanne puisqu’il s’est caché le jour où elle est venue mais elle se tourne vers lui en disant « fils de roy et vray héritier de France ».  Il l’a fait examiner par des moines qui l’assomment de questions. Ex :

-En quelle langue parlent vos Voix? demanda frère Seguin, avec l'accent du Limousin.

-Meilleure que la vôtre, répliqua-t-elle.

-Croyez-vous en Dieu?

-Mieux que vous.

Charles est convaincu, il lui donne une armure, une garde de quelques hommes et l’autorise à rejoindre son armée pour secourir Orléans. Elle fait faire un étendard avec une fleur de lis et les noms de Jésus et Marie.  Après la libération d’Orléans elle marche vers Paris mais Charles VII ne l’écoute plus. Blessée, elle doit se retirer, c’est un échec.

Voyant que le roi ne fait plus rien, elle prend sur elle pour libérer Compiègne assiégée par les anglais. Elle est faite prisonnière. Elle est bien traitée à Beaurevoir, mais elle cherche à s’évader, la corde de drap craque et elle tombe, elle est retrouvé par ses gardien évanoui. Elle est vendue pour 10 000 livres à l’évêque Cauchon, qui est à la solde des anglais.

Elle est transférée à Rouen où commence son procès. Elle est dans une cellule, enchainée, avec des gardiens méchants. En procès, on lui pose des questions pour la piéger, Jeanne répond à tout clairement. Elle est condamnée, elle n’a que 19 ans. Le 30 mai 1431, Jeanne se confesse, reçois la communion puis on l’emmène sur la place du vieux marché de Rouen pour être brulée. Jeanne demande qu’une croix soit placée devant elle, elle crie « Jésus ».

Plus tard on ramasse ses cendres pour les jeter dans la seine. Jeanne est déclarée innocente en 1456, et reconnue sainte en 1920.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 24/02/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site